text.skipToContent text.skipToNavigation
background-image

Ariana Coppens Chez Foulana la reine des ténèbres von Kouto, Danielle F. (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 29.09.2016
  • Verlag: Books on Demand
eBook (ePUB)
13,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Ariana Coppens

D'où provient la malédiction qui frappe le royaume de Lamtoka ? Sollicités par les enfants du roi Apalon, Ariana, Samuel et Manon vont se charger d'une nouvelle mission : combattre les esprits maléfiques qui font mourir mystérieusement tous les jeunes gens de ce royaume. Mais il faudra percer le secret du monstrueux royaume de Wanikougnoa, le royaume des immortels gouverné par la terrible reine Foulana. À condition qu'Ariana se transforme en sorcière... Danielle Francine Kouto est née en Côte d'Ivoire en 1974 dans une famille nombreuse, où elle a vécu jusqu'à ses dix-huit ans. Études du tourisme à Bruxelles en Belgique, diplômée en I.A.T.A. (Association internationale du transport aérien). Elle s'installe en Allemagne, après un bref séjour aux États-Unis et en France. Fascinée par les contes de fées et les histoires que racontait son père, au clair de la lune, elle s'imagine en fée avec une baguette magique. Enfant, elle voit les horreurs et la tristesse à la télévision, elle rêve de transformer ce monde en havre de paix, et mettre la joie dans le c?ur des enfants. Ce n'est que quelques années plus tard alors que ses enfants lui demandent de leur lire une histoire avant de se mettre au lit qu'elle eut l'idée d'écrire, l'histoire de la petite fille qui vit dans deux mondes différents : celui des humains et des êtres super-naturels.

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: AdobeDRM
    Seitenzahl: 340
    Erscheinungsdatum: 29.09.2016
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9782322140725
    Verlag: Books on Demand
    Serie: Ariana Coppens 3
    Größe: 649 kBytes
Weiterlesen weniger lesen

Ariana Coppens

I

Le jeu du mariage

Un élève venait d'être mis à la porte. Manon le reconnut : elle l'avait rencontré quelques heures plus tôt à la gare du Midi. Il l'avait bousculée en prenant le train sans lui adresser la moindre excuse. Elle chuchota à Ariana qu'elle avait envie de jeter un sort à ce jeune garçon malpoli, mais Ariana lui répondit que les sorts n'opéraient pas au royaume des humains.

- Je sais jeter des sorts, protesta Manon.

- Pour le sortilège, il faut se trouver au royaume d'Elfina, répliqua Ariana.

- Tu sais, je réussirai.

Ariana s'efforça d'expliquer à Manon que ce jeune garçon n'avait pas besoin d'un sortilège, mais qu'il fallait plutôt l'aider.

- L'aider à faire quoi ? demanda Manon.

Comme elles élevaient la voix, le professeur Boissec intervint :

- J'espère que vous allez bientôt vous taire, mesdemoiselles !

Les élèves se retournèrent vers elles et éclatèrent de rire.

- Très bien les enfants, les cours vont commencer maintenant, ajouta le professeur Boissec.

Puis elle griffonna quelques mots au tableau.

Pendant ce temps, Bagnon faisait les cent pas devant la salle car le professeur Boissec lui avait interdit de s'éloigner. Il assistait au cours à l'extérieur. Sa sensibilité ayant repris le dessus, Manon éprouvait de la pitié pour lui. Ariana a raison, pensait-elle. Elle se leva et interrompit le professeur Boissec :

- Madame, combien de temps va-t-il rester dehors ? C'est un jeune garçon intelligent et obéissant, il a besoin d'aide. Mon amie a lu dans ses pensées.

Le professeur se retourna brusquement vers Manon.

- Ton amie et toi, vous êtes les nouvelles élèves venues de Bruxelles, n'est-ce pas ?

- Oui, madame.

- Et l'école où vous étiez auparavant enseignait comment lire dans les pensées ?

- Non, madame.

- Alors comment savez-vous que Bagnon a besoin d'aide ?

- Euh... eh bien... bredouilla Manon en alignant difficilement les mots.

- Alors si vous n'avez rien d'autre à me dire, je vous demande de vous asseoir. Et laissez suivre les autres. Votre amie ferait la même chose, j'imagine.

Manon se rassit, la mine renfrognée.

- C'est plutôt à elle qu'on devrait jeter des sorts ! maugréa-t-elle.

Des rires retentirent dans la salle : les élèves avaient entendu ce que venait de dire Manon. Mais cette fois, la cloche de l'école sonna. Le professeur Boissec n'eut pas le temps de réprimander les élèves et les laissa sortir.

C'était la pause de midi. Au lieu de suivre les autres qui partaient chercher leur repas, Ariana et Manon allèrent s'asseoir sur un banc dans la cour de l'école. Un jeune garçon aux cheveux crépus s'approcha. C'était Bagnon, le jeune garçon qui avait été exclu du cours. Des élèves lui avaient appris qu'Ariana pouvait lire dans les pensées. Les rumeurs allaient bon train...

- Il fallait que je tombe sur des diseuses de bonne aventure ! s'exclama-t-il en s'adressant aux deux filles.

- Pourquoi tu ne nous dis pas de quoi tu souffres ? répondit Manon. Parce que ton arrogance de tout à l'heure envers le professeur Boissec montre bien que tu as besoin d'aide.

- Vous savez, les filles sont vraiment étonnantes, répliqua Bagnon. Elles ont toujours des âneries derrière la tête !

Il se grattait la tête sans cesser de ricaner.

- Mais pourquoi cette question ? continua-t-il.

- Ariana, lâcha Manon en faisant un clin d'oeil à son amie, Bagnon ne veut pas nous dire la vérité ! Il nous cache quelque chose...

- Je le pense aussi, répondit doucement Ariana. Je crois que Bagnon ne vient pas de notre monde.

- Pourquoi penses-tu ça ? demanda Manon.

Ariana regarda Bagnon qui s'était éloigné.

- Lorsque Bagnon s'est approché de nous, j'ai eu une se

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen