text.skipToContent text.skipToNavigation

Meurtre au pays du vautour fauve Policier. von Marras, André (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 19.09.2016
  • Verlag: Books on Demand
eBook (ePUB)
2,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Meurtre au pays du vautour fauve

Pourtant, au sein de ces magnifiques Gorges du Verdon, comme à son habitude, la nature avait soigné sa toilette. La rivière resplendissait dans sa robe mouvante, d'un vert émeraude étincelant, et le vent s'était presque effacé pour permettre au ciel de parader dans son bel habit bleu azur, où planait majestueusement un vautour fauve gigantesque. L'ensemble donnait au décor grandiose un air paisible, et pourtant... Pourtant, des jumelles plaquées sur ses yeux, un randonneur admirait ce spectacle silencieux, le vol du rapace qui rejoignait bientôt quelques grands oiseaux de sa famille ; quand, soudain, toute l'escadrille se mit à tournoyer autour d'un point. C'est alors que le spectateur baissa ses jumelles... Et c'est ainsi qu'on découvrit, à Rougon, aux pieds de la falaise du Point Sublime, le corps étendu d'une femme, face contre terre. Le cadavre était intact, comme déposé délicatement sur le sol. Un autre point attirait le regard : celui du chignon sur la chevelure de la victime, puis plus précisément celui de son pic à chignon papillon.

Né à Ollioules, dans le Var, en 1959, André Marras aime écrire depuis son plus jeune âge. Membre sociétaire de la Société des Poètes Français, il trempe sa plume dans divers encriers : poésie, paroles de chanson, théâtre,... "Meurtre au pays du vautour fauve" fut un scénario avant de devenir son premier roman policier.

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: watermark
    Seitenzahl: 160
    Erscheinungsdatum: 19.09.2016
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9782322079261
    Verlag: Books on Demand
    Größe: 362kBytes
Weiterlesen weniger lesen

Meurtre au pays du vautour fauve

Ce fait divers extraordinaire eut lieu principalement entre la fin du mois de mai et le milieu du mois de juin 2008. En me basant sur des coupures de journaux et des témoignages, ainsi que sur des légendes puisées dans quelques dictionnaires, je suis parvenu à reconstituer l'affaire. Bien sûr, avec un ami marcheur, Jean-Claude, nous avions même emprunté le sentier suivi par Angélique et Gabriel ; mais, ce jour-là, par un si beau temps et dans un cadre aussi serein, nous doutions presque qu'un quelconque danger eût pu troubler la quiétude de ce lieu paradisiaque... Et pourtant, ...

Pourtant, au sein de ces magnifiques Gorges du Verdon, comme à son habitude, la nature avait soigné sa toilette. La rivière resplendissait dans sa robe mouvante, d'un vert émeraude étincelant, et le vent s'était presque effacé pour permettre au ciel de parader dans son bel habit bleu azur, où planait majestueusement un vautour fauve gigantesque.

L'ensemble donnait au décor grandiose un air paisible, et pourtant...

... Pourtant, des jumelles plaquées sur ses yeux, un randonneur admirait ce spectacle silencieux, le vol du rapace qui rejoignait bientôt quelques grands oiseaux de sa famille ; quand, soudain, toute l'escadrille se mit à tournoyer autour d'un point. C'est alors que le spectateur baissa ses jumelles...

... Et c'est ainsi qu'on découvrit, à Rougon, aux pieds de la falaise du Point Sublime, le corps étendu d'une femme, face contre terre. Le cadavre était intact, comme déposé délicatement sur le sol. Un autre point attirait le regard : celui du chignon sur la chevelure de la victime, puis plus précisément celui de son pic à chignon papillon.

Quelques jours plus tôt et à plus de cent kilomètres plus bas, près de Bandol, au bord de la mer, dans le salon de sa superbe propriété, la célèbre romancière Anna Pristi posait son regard inquiet sur l'éphéméride à la page du lundi 26 mai 2008, sur lequel était écrit " Papillon : 8H30 ", puis sur la photo d'une femme souriante qui faisait semblant d'écrire avec un pic à chignon papillon. Tenant la photographie dans sa main droite, la femme élégante de soixante ans se demanda : " - Où s'est donc envolé mon petit papillon ? ... ".

Puis, à la vue du fauteuil placé en face d'elle, Anna se souvenait de la première entrevue avec Jeanne Blanchard, lorsque celle qui allait devenir son amie était venue l'interviewer, il y a déjà cinq ans.

- Vous aimez mon papillon ? avait questionné Jeanne.

- Je vous demande pardon ?

- Oui. J'ai remarqué qu'il accaparait toute votre attention. Je place un pic à chignon papillon dans mes cheveux tous les jours et jamais le même d'un jour à l'autre, ce qui me vaut le surnom de " Papillon " auprès de mes amis.

- Je suis confuse.

- Ne le soyez pas ! La plupart de mes interlocuteurs en font tout autant, dans les premiers temps.

- C'est que vous êtes tellement vive que, lorsque vous vous exprimez, on a l'impression que le bel insecte vole sur vos paroles.

- Belle image ! Seriez-vous également poétesse ?

- Oh, non ! Mon époux, lui, compose de très jolies poésies. Il a même publié un recueil de poèmes.

- Ah ! Je ne le savais pas.

- ça m'étonne ! Une journaliste comme vous ! Connue pour son insatiable curiosité !

- Que voulez-vous ?! C'est mon métier d'être curieuse ! Mais, à propos de votre époux, puis-je vous poser une question indiscrète ?

- Je suppose qu'avec ou sans mon accord, vous me la poseriez tout de même ?!

- Vous supposez admirablement bien. Dites-moi franchement, chère Anna, pour quoi avez-vous épousé le richissime Edmond PRISTI : pour son argent ou pour son nom ?

- Désolée de vous décevoir, ma chère, mais ce n'est que

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen

    ALDI life eBooks: Die perfekte App zum Lesen von eBooks.

    Hier finden Sie alle Ihre eBooks und viele praktische Lesefunktionen.