text.skipToContent text.skipToNavigation

Tunisie : L'audace du printemps L'Âme des Peuples von Mounier-Kuhn, Angélique (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 23.10.2015
  • Verlag: Nevicata
eBook (ePUB)
6,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Tunisie : L'audace du printemps

Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre" La Tunisie, moi j'y vais " clamait, au lendemain du tragique attentat au musée du Bardo, une campagne de publicité. Bien vu. Car malgré l'horreur terroriste, les Tunisiens vous attendent. Destination prisée s'il en est, leur pays mérite à tout point de vue le détour. Carthage et ses merveilles archéologiques romaines, les rivages de la Méditerranée, la douceur de Djerba, les étendues désertiques, les forêts côtières... Et surtout, un peuple résolu à se moderniser, amoureux de la culture occidentale, française en particulier.La Tunisie est ici racontée par les siens, intellectuels, émigrés, responsables politiques. Un récit pour dire le destin d'un pays fracturé, qu'une majorité de sa population s'emploie tant bien que mal à cicatriser. Pour lui redonner le charme et les vives couleurs d'antan.Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Écrit dans le chaudron consécutif au printemps arabe, il raconte les tourments d'une nation audacieuse, résolue à montrer au monde son meilleur visage. La Tunisie est un pays de passion. Laissez-vous reconquérir.Un grand récit suivi d'entretiens avec Lofti Aïssa, Souhayr Belhassen et Mustapha Ben Jaafar.Un voyage historique, culturel et politique afin de mieux connaître les passions tunisiennes. Et donc mieux les comprendre.EXTRAITTout débute forcément par elle. Elle est le point de départ de toutes les déambulations, le carrefour obligatoire des rencontres et le terrain favori des manifestants pour dégoupiller leur colère. L'avenue Bourguiba troue Tunis d'est en ouest, de l'Horloge chapeautée d'or à la statue d'Ibn Kaldoun (1332-1406). À cette extrémité, l'ambassade de France et la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul se font face par-dessus l'épaule du précurseur de la sociologie moderne, un démiurge au panthéon intellectuel de la Tunisie.

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: AdobeDRM
    Seitenzahl: 96
    Erscheinungsdatum: 23.10.2015
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9782511040102
    Verlag: Nevicata
    Größe: 1747kBytes
Weiterlesen weniger lesen

Tunisie : L'audace du printemps

L'audace du printemps

Tout débute forcément par elle. Elle est le point de départ de toutes les déambulations, le carrefour obligatoire des rencontres et le terrain favori des manifestants pour dégoupiller leur colère. L'avenue Bourguiba troue Tunis d'est en ouest, de l'Horloge chapeautée d'or à la statue d'Ibn Kaldoun (1332-1406). À cette extrémité, l'ambassade de France et la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul se font face par-dessus l'épaule du précurseur de la sociologie moderne, un démiurge au panthéon intellectuel de la Tunisie. À l'autre, en amont de l'avenue, trône, massivement gris, le ministère de l'Intérieur, aux sous-sols de sinistre réputation sous l'empire oppressif de Ben Ali.

L'avenue vous happe, sa houle vous ballotte de long en large, son souffle vous prend à la gorge et elle finit par vous recracher, titubant d'une énergie nouvelle. Sans m'en lasser, j'ai mille fois arpenté ses trottoirs, longé ses vitrines tapageuses, en route pour un rendez-vous, un colloque à l'hôtel Africa, à l'affût d'une librairie ou tout simplement d'une terrasse de café d'où mon regard épierait le ballet effréné des passants et l'essaim convoité des taxis jaunes.

Passée la place de l'Indépendance, l'avenue Bourguiba passe le relais à l'avenue de France. Celle-ci fait office de trait d'union entre la Tunis européenne, percée d'avenues rectilignes et bordées des façades art nouveau qui n'ont plus tout à fait l'éclat d'antan sans avoir renoncé à leur distinction, et la ville ancienne, cramponnée à son monticule.

Encore quelques mètres et Bab el-Bahr se dresse, point de passage vers la médina (ville, en arabe). Elle s'organise autour de la vénérable mosquée de l'olivier, la Zitouna, que ceinturent des ministères, des palais artistiquement rénovés, abritant parfois derrières leurs façades borgnes d'insoupçonnables restaurants et, bien sûr, la fourmilière des souks. " Une seconde ville dans la ville " comme écrivait d'eux à la fin du dix-neuvième siècle un André Gide transporté 1 . À la fébrilité diurne, je préfère l'atmosphère énigmatique des fins de journées, à l'heure où le barbier et le vendeur de chéchias, couvre-chefs traditionnels de laine pourpre, sont les derniers à fermer boutique. L'écheveau des ruelles plonge alors dans une torpeur que seuls les chats bagarreurs s'avisent à troubler.

Bab el-Bahr signifie " porte de la mer ". On s'attend toujours à rencontrer la Méditerranée à Tunis la blanche, et pourtant, elle ne s'y offre pas. Le " lac " l'en sépare, une étendue d'eau saumâtre grignotée peu à peu par les constructions modernes. Pour embrasser le Golfe de Tunis, il faut monter dans le TGM, le train de légende Tunis-La Goulette-La Marsa, et gagner les pimpantes banlieues nord. On peut faire escale à Sidi Bou Saïd et, en sirotant un thé à la menthe sur les marches du café des Nattes, se repaître du blanc virginal des maisons, du bleu profond de leurs portes et de la vue imprenable. Ou bien terminer la course dans la coquette ville de La Marsa et pousser jusqu'à Gammarth, dont le promontoire loge le cimetière militaire français et surplombe les flots dans un panorama à couper le souffle.

Tunis - un million d'habitants, presque trois sur les onze que compte le pays si on ajoute ceux de ses faubourgs congestionnés - n'est pas la Tunisie, ont souvent claironné à mes oreilles ceux qui ne sont pas originaires de la capitale. Elle en est pourtant bien le coeur, dans ce pays qui reconnaît en sa tradition excessivement centralisatrice l'un de ses principaux talons d'Achille. Coeur au sens politique, administratif et économique donc, et presque organique du terme, un muscle impérieux qui pomperait tout à lui, les forces vives et les espérances, mais peinerait en retour à irriguer l'ensemble du territoire.
En quête de clefs

Ce territoire, lui-même, s'étend sur 162 155 km2, dont le désert ac

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen

    ALDI life eBooks: Die perfekte App zum Lesen von eBooks.

    Hier finden Sie alle Ihre eBooks und viele praktische Lesefunktionen.