text.skipToContent text.skipToNavigation

La nécessaire réconciliation Réflexion sur la violence von Adnani, Razika (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 27.05.2016
  • Verlag: UPblisher
eBook (ePUB)
5,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

La nécessaire réconciliation

2e édition octobre 2017 Réflexion sur le fléau de la violence À l'heure où la violence touche toutes les sociétés, cet ouvrage présente une autre analyse des causes qui permettent à la violence de se généraliser, à travers un nouveau concept celui de ' la moralisation de la violence '. Razika Adnani prend l'Algérie comme exemple pour construire sa pensée. Elle aborde la question de la légitimité de la guerre de libération et réexamine le principe de ' la violence justifiée '. La question capitale est de savoir comment faire pour que la justification de la violence ne puisse jamais entraîner sa moralisation. Mais la guerre suffit-elle, à elle seule, à expliquer le phénomène de la violence ? Razika Adnani croise causes historiques et sociologiques. Elle met en avant le rôle fondamental de l'éducation et pose la question de la modernité confrontée à la tradition, avec des exemples concrets tels que la justification du ' voile ' ou la pratique de ' l'?il indiscret '. Enfin elle voit l'expression d'une souffrance, elle-même source de violence, dans le poids d'une histoire non assumée. Ainsi, elle nous entraîne au c?ur des habitudes comportementales de la société algérienne pour nous aider à comprendre comment certaines d'entre elles peuvent devenir le terreau de la violence. L'Algérie partage une culture et une vision de l'avenir avec les autres pays arabes et arabophones. Voilà qui permet de saisir des aspects importants du phénomène de violence sociale non seulement en Algérie mais aussi dans l'ensemble de ces pays. Razika Adnani construit sa réflexion dans la perspective de savoir si une meilleure relation avec l'autre et un meilleur partage de l'espace sont possibles. Elle s'interroge sur la relation qui existe entre l'image que nous avons de nous-mêmes et la violence faite à autrui. Cet ouvrage est un outil indispensable de lecture du monde et un formidable message d'espoir.

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: AdobeDRM
    Seitenzahl: 144
    Erscheinungsdatum: 27.05.2016
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9782759901814
    Verlag: UPblisher
    Größe: 1406kBytes
Weiterlesen weniger lesen

La nécessaire réconciliation

Du devoir de l'État d'éduquer le peuple

La violence ne faisait, sans aucun doute, pas partie de l'Algérie indépendante dont rêvaient les Algériens. C'est pour cette raison qu'au lendemain de l'indépendance, il était impératif qu'ils en finissent avec la morale de la violence. Il fallait qu'ils lui ôtent cette valeur qu'elle s'était appropriée pour lui rendre son caractère naturel, l'immoralité. Cela aurait nécessité un travail en profondeur sur l'être l'humain, afin que le fil conducteur de la violence se rompe et que la chaîne de sa transmission se brise. Il aurait fallu rééduquer le peuple, lui apprendre comment se réaliser au sein d'une société, où chacun désormais avait le droit de vivre dignement et librement, et lui expliquer pourquoi la violence était néfaste.

Ce travail d'éducation, c'est l'État qui devait l'assumer. C'est sa première mission et c'est pour cela qu'il est essentiel en tant qu'institution. Éduquer n'est pas apprendre à lire et à écrire. Dire cela, reviendrait à dire que vivre c'est manger et dormir. Lire, écrire et acquérir un savoir sont sans doute des éléments essentiels de l'éducation, mais ils ne sont pas l'éducation. Éduquer, c'est transmettre aux femmes et aux hommes des valeurs qui leur permettront de sortir de leur stade primitif et réaliser leur humanité. Beaucoup de ceux qui savent lire et écrire ont un comportement plus proche de l'animalité que de l'humanité. L'éducation, c'est tout ce travail qui garantit à tous et à toutes une vie paisible et digne en société.

L'humain, comme le dit Ibn Khaldûn, est le seul être qui possède l'intelligence et la main : deux outils indispensables pour créer et construire. Quand l'éducation manque et que la qualité humaine est par conséquent médiocre, ces deux outils, mal utilisés, deviennent nuisibles.

N'est-ce pas cette intelligence et cette main qui ont imaginé les pires idées et fait naître les plus atroces guerres ? Pour vivre avec les autres, il faut d'abord apprendre à maîtriser ses instincts les plus bestiaux et se libérer ainsi de leur diktat. La nature a doté l'être humain d'une capacité de perfectibilité qui lui permet d'acquérir de meilleurs comportements. Éduquer, c'est investir dans l'humain, c'est dresser un barrage face à la violence et l'arrêter ; seule une culture humaniste en est capable. Tel un rempart, elle protège du piétinement les droits fondamentaux des hommes et des femmes et garantit le socle éthique indispensable à une vie stable en société. Un pays n'a pas besoin que tous ses enfants aillent à l'université, soient tous médecins ou ingénieurs ! En revanche, il a besoin que tous atteignent leur véritable dimension humaine.

C'est seulement ainsi que l'humanité de l'autre sera respectée et que chacun pourra vivre dans une société où quiconque sera en sécurité aussi bien chez lui que dans l'espace public.

Si le développement d'un pays passe nécessairement par la puissance économique et la stabilité politique, il passe aussi, et avant tout, par la qualité du facteur humain. Ce sont les femmes et les hommes qui font l'économie, la politique, construisent la société et en font la réussite : quand les citoyens sont convaincus, par exemple, que la richesse ne peut pas s'acquérir par le vol mais par le travail légal ou que faire de la politique a pour seul but la gloire du pays et non la gloire personnelle !

Ceux qui ont gouverné l'Algérie nouvelle qui se construisait ont jugé de moindre importance ce travail d'éducation. La priorité des priorités pour l'État a été l'industrialisation du pays. Il y avait certes une forte campagne d'alphabétisation du peuple, mais la culture des vraies valeurs humaines a été totalement négligée et aucune politique mettant fin à la morale de la violence envisagée. Pis, les médias et les écoles ont été mis à la disposition d'un discours fanatique et intolérant, semeur

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen

    ALDI life eBooks: Die perfekte App zum Lesen von eBooks.

    Hier finden Sie alle Ihre eBooks und viele praktische Lesefunktionen.