text.skipToContent text.skipToNavigation
background-image

Comparaison entre les creoles des Petites Antilles et le francais en ce qui concerne les determinants von Nistl, Bernadette (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 20.11.2003
  • Verlag: GRIN Publishing
eBook (ePUB)
3,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Comparaison entre les creoles des Petites Antilles et le francais en ce qui concerne les determinants

Seminar paper de l'année 2002 dans le domaine Français - Divers, note: 1,0, Université de Provence (Sprache Literatur), langue: Français, résumé: Les créoles français sont nés pendant la période de la colonisation à partir des formes régionales et populaires du français pour assurer la communication entre les colons et leurs esclaves. En effet, les langues africaines des esclaves ont également influencé les créoles. Aujourd'hui, nous avons une situation de diglossie dans ces anciennes colonies - pour prendre l'exemple des Petites Antilles - le français est la langue officielle, mais le créole est resté la langue maternelle d'une grande partie de la population. C'est grâce à cette influence des langues africaines que le créole n'est toujours pas considéré comme une vraie langue, souvent on entend parler d'un certain patois ou dialecte et ces préjugés datent déjà de la période de la colonisation. A cette époque, les pouvoirs coloniaux considéraient les peuples d'Afrique comme inférieurs, par conséquent, leurs langues parlées n'étaient pas d'égale valeur selon l'opinion générale. Le modèle de toutes les langues était le latin et c'était aussi un argument en faveur de la supériorité du français. Les Européens croyaient que le créole était du français plus pauvre et simplifié, pas correctement parlé. Fleischmann cite dans son oeuvre 1. Cette citation résume très bien l'opinion générale en Europe sur les créoles - et cette manière de les voir n'a vraiment pas changé. De nos jours, il y a encore des préjugés à propos de la valeur des langues créoles même auprès des créolophones eux-mêmes. Il y en a des raisons différentes et complexes. Comme le français est la langue de prestige, parler créole est associé à une couche sociale inférieure, à un manque d'éducation et à la pauvreté. Une autre raison pour regarder les créoles comme langues inférieures est le fait qu'ils ne sont pas utilisés à l'école et qu'ils manquent souvent de vocabulaire spécifique celui de l'administration par exemple. En plus, les créolophones ont peur de s'isoler des grands pouvoirs en matière d'économie en donnant la préférence au créole plutôt qu'à une des grandes langues internationales. L'argument qui nous intéresse le plus dans ce travail est la question de savoir si les langues créoles ont une grammaire. [...] 1 Fleischmann, 1986, p 121.

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: none
    Seitenzahl: 26
    Erscheinungsdatum: 20.11.2003
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9783638230940
    Verlag: GRIN Publishing
    Größe: 582 kBytes
Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen